Le Vurdon d'Ishâ et la Case à Mam'tine
Vous avez déjà été inscrit(e) sur notre forum et vous constatez que votre identifiant n'existe plus, veuillez créer un nouveau profil celui-ci sera validé après que vous ayez activé le lien que vous recevrez sur votre adresse e-mail, d'ici deux minutes (sauf en cas d'erreur de frappe de votre part !).

Une participation d'un minimum de trois messages dans les trois jours est obligatoire.

Merci de votre compréhension.


Forum dédié à la culture Gitane, Tsigane, Manouch, Rom en général. Histoire, traditions, croyances et bien d'autres sujets à partager. Ouvert à tous LaTcHo DrOm !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez | 
 

 Partager la nourriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Kathlin
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Scorpion Age : 45
Localisation : Paris
Loisirs : Esotérisme
Cheese : 0

MessageSujet: Partager la nourriture   Lun 6 Fév - 16:33

Partager la nourriture

La nourriture n'est généralement pas préparée par les Tziganes en vue de ce qui leur semblerait être un repas exclusivement familial /9/. Bien qu'en pratique la plupart des gens mangent dans leur propre maison, chaque famille cuisine souvent deux fois plus de nourriture qu'elle n'en consommera elle-même, pour pouvoir en offrir à des visiteurs. Parce qu'il n'y a pas de rassemblement formel, ni d'heure établie pour manger, la nourriture offerte au visiteur ne paraît jamais être les restes d'un repas de famille, mais plutôt ce qu'une maison procure à tout visiteur, quelle que soit l'heure.

Quand la nourriture est servie, elle est placée dans une cuvette sur le sol ou sur un tabouret au milieu de la pièce et tous les hommes présents seront invités à s'asseoir autour. Les femmes se servent soit en même temps dans un autre plat, soit plus tard dans le même. Puisque partager un repas est un signe si sensible du fait d'être tous des Tziganes, si un Tzigane entre dans une maison au moment où quelqu'un est en train de manger, la toute première chose qu'on lui offre est de la nourriture : « Viens ! Mange ! (« Av ! Xa ! ») /10/. L'offre sera répétée avec une insistance étonnante jusqu'à ce que l'hôte accepte, car les Tziganes détestent profondément manger pendant que quelqu'un est assis dans la pièce sans se joindre à eux.

Ne pas avoir de nourriture à offrir serait un motif de honte mortifiante et soumettrait la maisonnée à l'accusation d'être avare de sa nourriture /11/. Cela peut sembler un exemple mineur de l'engagement à partager mais, étant donné que la plupart des familles tziganes sont réduites en fin de mois à un régime de pain et de pommes de terre, c'est un bon signe de la valeur accordée à l'hospitalité plutôt qu'au plaisir personnel !

/9/ La cuisine tzigane, quoique proche de la cuisine hongroise, est considérée par les Tziganes comme strictement spécifique.
/10/ La signification de ceci dérive en partie du fait que les Gaze refusent notoirement de s'asseoir et de manger avec un Tzigane « malpropre ».
/11/ Pour une raison similaire, on ne devrait jamais dire à quelqu'un de se dépêcher lorsqu'il mange.


Texte extrait de : terrain n°17 octobre 1991 En Europe, les nations
Un peuple sans patrie
Michael Stewart
à consulter sur le lien : http://terrain.revues.org/document3009.html#ftn9
Revenir en haut Aller en bas
http://levurdondisha.grafbb.com/forum
 
Partager la nourriture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelques recettes à partager...
» ASSOCIATION SNAC *Sécurité de la Nourriture de nos Animaux de Compagnie*
» Idees recette pique-nique?
» Nourriture pour chèvres.
» je voulais vs faire partager cette vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Vurdon d'Ishâ et la Case à Mam'tine :: Trucs et astuces de Niglo :: Bonnes adresses et recettes-
Sauter vers: